Biographie

Autodidacte depuis plus de 20 ans, j'ai appris dans les livres à respecter les contraintes académiques du dessin et testé plusieurs techniques comme la sanguine et le pastel avant de trouver le partenaire idéal à mon inspiration, le graphite. Il me permet de dévoiler la profondeur que je veux donner à mes dessins et retranscrire la poésie qui se dégage de l'image.

La photographie est support à mon imagination qui bouillonne lorsque je suis touchée, émue par ce qui est représenté. Les contours prennent forme dans ma tête et l'envie m'incite à déverser ces émotions. C'est en quelque sorte un rapport charnel où le crayon est le trait d'union entre le grain du papier et ma main. Mon regard se perd dans les détails du modèle à sublimer et captivée par le bruissement du graphite sur le papier, je frotte et estompe les contrastes des ombres et lumière pour donner du relief aux expressions du visage et des courbes suggérées. Chaque création est un nouveau défi et quand celle ci est achevée je me sens un peu mélancolique à l'idée de m'en éloigner.

Aujourd'hui je peux dire que le dessin fait partie intégrante de ma vie et que sans lui un manque s'installe indéniablement.